Charpente et fondationDivers

Rénover sa maison et se faire surprendre par des parasites : que faire ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (aucune évaluation pour l'instant)
Loading...

La période des rénovations est un moment très stressant dans la vie des propriétaires. C’est qu’elle implique souvent : des changements à l’horaire, des modifications aux plans et même des dépassements de coûts. En somme, tout ce qui est souvent défini au départ ne se passe pas nécessairement comme prévu. Évidemment, lorsque des parasites se mettent de la partie, la tension augmente d’un cran et il faut contacter un exterminateur de Montréal ou ailleurs en province au plus vite.

Il n’est pas si simple de résoudre le problème rapidement sans un expert

Une souris ou quelques fourmis au départ, ça peut sembler anodin et facilement gérable, mais n’oublions pas que ces petites bêtes sont fortement accompagnées. Dans certains cas, des propriétaires auront les reins solides et quelques connaissances en la matière pour tenter de se débarrasser de certaines. Cependant, pensons que les rénovations sont déjà très exigeantes et qu’il serait bête de fermer un chantier trop longtemps pour faire des tests sur la façon de se départir du problème sans obtenir les résultats escomptés. C’est pourquoi l’embauche d’un spécialiste est tout indiquée.

Quels sont les parasites que vous pourrez croiser lors de vos rénovations ?

Les propriétaires en rencontreront de toutes sortes. Voici trois malheureux exemples :

Les rongeurs : souris et rats, dans de plus rares cas. Ils sont non seulement porteurs de maladies, mais ils peuvent aussi créer des dommages au bâtiment, notamment, en rongeant les fils électriques. Lors de rénovations, c’est plus que dangereux. Plusieurs techniques existent pour s’en débarrasser, il est important de prendre le temps d’en discuter.

Les fourmis charpentières : Extrêmement organisées, elles sont les fourmis les plus nuisibles aux maisons. C’est suite à un accouplement que la reine cherchera un endroit douillet pour pondre : en général, dans le bois. C’est ainsi qu’une maison deviendra peut-être l’hôte d’une colonie ou d’une future colonie satellite si un domicile se trouve tout près d’un nid principal.

Les punaises de lit : Disparue pendant de nombreuses années, mais de retour avec la fréquence des voyages à travers le monde, la punaise de lit gagne le domicile pour y rester si rien n’est fait. Elle se nourrit de sang d’humains et d’animaux et adore les tissus pour y vivre, mais aussi les cadres de porte, les plinthes chauffantes et les prises électriques.